• 1
  • Home
  • Mes perroquets
  • Cacatoès & Loriquets

Cacatoès de Leadbeater

Nom scientifique : Cacatua leatbeateri

Description :
Le Cacatoès de Leadbeater, également connu sous le nom de Cacatoès Inka ou de Cacatoes du Major Mitchell, est un magnifique perroquet facilement reconnaissable par la beauté exceptionnelle de son plumage blanc teinté de rose et à sa huppe rayée haute en couleur : les plumes sont roses à l’attache sur la tête, puis elles arborent en montant une partie rouge, une autre jaune et encore une autre rouge et le sommet est à nouveau rose. Il a le front, les côtés de la tête, la nuque, la poitrine et le vendre rose-rouge, et cette teinte s’intensifie sur le dessous des ailes et de la queue. La femelle est très semblable au mâle au niveau de son plumage, sauf qu’elle est plus terne avec un ventre supérieur blanc. Son bec est clair, ses pattes sont gris rosé et l’iris de l’œil est marron foncé chez le mâle et brun-roux chez la femelle. C’est un oiseau de taille moyenne qui mesure entre 35 cm et 40 cm et pèse entre 360 et 480 grammes.

Deux sous-espèces sont répertoriées :
- C. l. leadbeateri, espèce de référence ;
- C. l. mollis, qui présente une huppe rouge vif et une partie centrale de couleur jaune bien plus claire et plus réduite.

Habitat naturel :
Le Leatbeater vit dans les plaines, les savanes arides, les forêts d’acacia et d’eucalyptus, et toutes les forêts-galeries pas trop épaisses à l’intérieur de l’Australie. Sédentaire lorsque les points d’eau sont remplis, il se déplace pendant les sécheresses en quête d’eau. Il vit en couple ou en petit groupe, généralement en famille. En dehors de la saison de reproduction, les couples interagissent souvent avec de nombreux autres couples, créant des groupes de 10 à 50 individus, et ils côtoient parfois d’autres espèces de cacatoès, telles que les Cacatoès Galahs (Cacatus roseicapilla) et les petits Corellas (Cacatus sanguinea).

Dans la nature, il se nourrit principalement de graines, celles des herbes et des céréales mais également celles des melons qui ont éclaté au soleil et dont il raffole. Il consomme également les fruits des figuiers locaux, les cônes des pins, les graines d'eucalyptus, les bulbes, les noix, les racines et les larves d'insectes. Pendant et après leur repas, ces oiseaux mordillent les brindilles et les morceaux d'écorce, faisant pleuvoir des débris au pied des troncs. Les cacatoès de Leadbeater se désaltèrent habituellement à l'aube et en fin d'après-midi, mais pendant les périodes de forte chaleur, ils augmentent la fréquence de leurs visites aux points d'eau.


En captivité :
Comme la plupart des Cacatoès, il se lie fortement à son humain et il a la réputation d’être l’oiseau d’une seule personne. C’est un perroquet actif, qui exige une bonne socialisation et beaucoup d'interaction avec son propriétaire pour sa santé émotionnelle ; cela est dû à sa tendance naturelle de former une paire étroitement soudée à l’état sauvage. Il est sensible et extrêmement intelligent et il peut apprendre quelques tours. Certains apprennent à parler, ou peuvent au moins siffler pour attirer l'attention de leur propriétaire. Ils ont un appel d'alarme naturel qui attirera l'attention de n'importe qui !

Côté alimentation, il peut être nourri avec un bon mélange de graines spécial Cacatoès, mais également avec un mélange pour callopsittes et perruches, ou avec des extrudés de qualité, et il est fondamental de lui fournir une grandes variété de fruits et de légumineuses. Il aime en particulier les pommes, les pastèques et les graine de melon et il a tendance à apprécier les légumes verts feuillus comme la laitue, les épinards, les côtes de bette, ainsi que les carottes, le céleri, le maïs, les haricots verts et les courgettes. Il apprécie également les noix, y compris les noisettes, les arachides et il est possible de compléter leur régime avec des quantités modestes de pâtée insectivore.

Si vous prévoyez de prendre ce magnifique perroquet comme animal de compagnie, gardez à l’esprit qu’il s’agit d’une espèce capricieuse et préparez-vous à passer beaucoup de temps à interagir avec lui. En grandissant, avec sa tendance à se lier avec une seule personne, il pourra montrer des signes de jalousie lors de vos interactions avec d'autres personnes, il pourra essayer de pincer ou de mordre l'autre personne pour montrer son irritation. Une fois la maturité sexuelle atteinte, le mâle change souvent de caractère. S’il est négligé, il peut se montrer dépressif et avoir recours à des comportements destructeurs, il peut également se montrer très bruyant.

A mon humble avis, ce perroquet n’est pas adapté pour vivre dans un appartement et il n’est pas un bon animal de compagnie pour les familles avec de jeunes enfants. Il a besoin de place et d’interagir librement avec ses partenaires à plumes.

Reproduction :
La saison de reproduction commence généralement en août et dure jusqu’en décembre, mais certaines populations peuvent commencer à se reproduire dès le mois de mai. Il niche dans le creux des arbres, de préférence dans un eucalyptus près de l’eau. Le même nid est souvent utilisé année après année. Les couples sont très territoriaux pendant la saison de reproduction, plusieurs couples peuvent nidifier dans la même zone mais leurs nids seront éloignés d’au moins un kilomètre.

Deux à cinq œufs sont pondus à un intervalle d’un tous les 2 à 3 jours. L’incubation dure de 23 à 30 jours, les deux parents couvent à tour de rôle, la femelle couve la nuit et le mâle le jour. Les jeunes quittent le nid vers la huitième semaine mais restent avec leurs parents pendant environ 3-4 mois. Ils restent au sein du groupe familial jusqu’à ce qu’ils forment, à leur tour, un nouveau couple.

Distribution :
Cette espèce est endémique du centre de l’Australie.