Eclectus

Nom scientifique : Eclectus Rotatus

Description :
Ce fascinant perroquet présente un dimorphisme sexuel étonnant. Le mâle a un plumage vert avec des plumes rouges et bleues au niveau des ailes et de la queue, son bec est de couleur corail, alors que la femelle a un plumage rouge au niveau de la tête et de la queue, et bleu au niveau de la poitrine et de la nuque, son bec est de couleur noir. Ces différences ont conduits les premiers ornithologues européens les rencontrant, à les considérer comme deux espèces distinctes.

C'est un perroquet peu exigeant, qui peut mesurer jusqu'à 40 cm. Sa longévité est d'environ 30 à 40 ans.

On dénombre 10 sous-espèces très proches les unes des autres, qui diffèrent selon leur répartition géographique (différence de taille et variation de couleur des plumes).

Habitat naturel :
Oiseau non migrateur, il évolue en solitaire, en couples ou en petits groupes qui sont souvent composés uniquement de mâles pendant la période de nidification.

Les Eclectus vivent dans une grande variété d'habitats : les forêts, les boisements en cours de régénération, les savanes, les mangroves, les plantations de cocotiers et les parcelles d'eucalyptus jusqu'à 1900 mètres d'altitude. On les trouve généralement en plus grandes densités dans les forêts de plaine, les régions côtières et à proximité des terres cultivées, où ils vivent en groupe assez nombreux (jusqu'à 80 individus) et très bruyants. Ils nichent en hauteur, dans les trous d'arbre.

Nidification :
En Nouvelle-Guinée, la nidification peut intervenir à n'importe quel moment de l'année, alors qu'en Australie, elle se déroule entre juillet et février. A Buru, le dépôt des œufs s'effectue en novembre ; à Ceram en août et aux îles Salomon entre juin et septembre. Le mode de reproduction semble être coopératif car on a repéré jusqu'à 8 oiseaux s'occupant d'un seul nid. Toutefois, le fonctionnement n'est pas très clair et on ne sait pas exactement si les oiseaux supplémentaires sont des assistants issus de couvées précédentes ou s'il s'agit de femelles pondant dans le même nid. La saison de nidification commence toujours par des parades qui consistent en des lissages de plumes et des salutations. Le nid est installé dans la cavité d'un grand arbre, jusqu'à 30 mètres au-dessus du sol. La femelle dépose deux œufs sur un lit de sciure de bois. Les oisillons, revêtus d'un duvet grisâtre, cassent leur coquille au bout de 26 jours. Ils sont nidicoles et ne prennent leur envol qu'au bout de 12 semaines. La femelle couve seule et quitte le nid deux fois par jour pour être ravitaillée par le mâle.

Alimentation :
L'alimentation de l'Eclectus n'est pas la même que pour les autres perroquets. Il a besoin d'une alimentation riche en bêta-carotène et protéines végétales. Sa digestion est spécialement longue et sensible, ce qui nécessite une grande quantité de fibres, de fruits, et de légumes pour rester en bonne santé.

Idéalement, sa pyramide alimentaire se compose de 80% d'aliments mous et de 20% du reste.

Protéines animales (tels que œufs, poulet, os, etc.)

    Graines, pellets et noix

        Herbes & fleurs comestibles

            Une grande variété d'autres fruits  & légumes
            Fruits et Légumes riches en vitamine A (de couleur verts foncé, jaune vif, rouge, orange)

                Mélange de choux, haricots & graines germées


Captivité
:
L'Eclectus est remarquablement bien adapté comme oiseau de compagnie. Il est intelligent, bien moins bruyant et destructif que les autres perroquets, relax, décontracté, il est indépendant, avec une personnalité très attachante. Il apprend parfaitement à parler, sa voix est petite et douce, comme celle d'un enfant. Néanmoins, ses cris sont très puissants, mais heureusement assez rares. Il aime explorer son environnement et être à proximité de nous. Très curieux, il s'adaptera facilement à chaque membre de la famille. Il préfèrera fuir que mordre.

En couple, c'est toujours la femelle qui domine le mâle, qui est souvent plus docile. Même né en captivité, la femelle devient souvent agressive avec les années. En dehors de la saison de reproduction, le couple s'ignore souvent, pour cette raison, ils ont besoin d'une grande volière.

Distribution :
Ces perroquets sont endémiques de la Nouvelle-Guinée et des petites îles qui l'entourent, aussi bien à l'ouest qu'à l'est. Leur aire de distribution s'étend de Sumba et du nord des Moluques jusqu'à l'archipel Bismarck et aux Salomons. En Nouvelle-Guinée, l'espèce réside uniquement dans les régions côtières et les plaines basses, étant absente de la chaîne centrale montagneuse. Une population isolée vit également dans le nord de la péninsule du Cap York, en Australie.

Sur ce vaste territoire, on ne compte pas moins de 10 sous-espèces :
•  E.r. roratus, la race nominale (îles Moluques, comprenant Buru, Seram, Ambon, Saparua et Haruku)
•  E.r. vosmaeri (Nord Moluques)
•  E.r. westermanni (connue uniquement comme espèce de cage et de volière)
•  E.r. cornelia (Sumba)
•  E.r. riedeli (îles Tanimbar)
•  E.r. polychloros (îles de la Papouasie Occidentale, littoral de la Nouvelle-Guinée, archipel d'Entrecasteaux et de la Louisiade) 
•  E.r. biaki (île de Biak)
•  E.r. aruensis (îles Aru)
•  E.r. macgillivrayi (nord de l'Australie)
•  E.r. solomensis (archipel Bismarck et îles Salomon)

 

 

 


Présentation de mes deux couples d'Eclectus

Yoda  & Lola

Yoshi & Paulie

 Photo à venir prochainement